HOTEL NUCLEAR

Né en Italie en 2004, Hotel Nuclear (H.N.) a été un projet animé par des chercheurs/expérimentateurs en musique et en images, produit par Giancarlo Bianchini en collaboration avec Marta Zapparoli et Mathilde Neri.

Giancarlo Bianchini (alias AZT), acteur, scénographe et compositeur de musique électronique, a été engagé pendant plus de dix ans dans la compagnie indépendante de théâtre Motus, avec laquelle il s'est rendu protagoniste de la scène et auteur, de l’installation à  la performance, de la sculpture scénique à la sonorisation d’ambiances.

En 2005, H.N. outrepasse les frontières pour s'installer également dans la ville de Berlin où Marta Zapparoli a travaillé au projet « Pénélope X » en collaborant étroitement avec différents chercheurs et expérimentateurs de musique provenant de différents pays d’Europe, de Méditerranée et d’outre-Atlantique.

Mathilde Neri a complémenté H.N. par sa collaboration en prenant en charge la partie vidéo de l’ensemble des projets. Elle a développé, effectivement, une série de projets signés H.N. où elle incarne l’œuvre en tant que vidéo-performer.

Dans sa durée, le projet H.N. a crée, expérimenté et mis-en-scène des performances audio-visuelles et des ambiances sonorisées s'articulant à différentes disciplines artistiques, parmi lesquelles le cinéma, le théâtre, le vidéo art et le concert en direct.

L’œuvre d’Hotel Nuclear a allié musique, vidéo et performance. La liberté artistique de ses opérateurs  visuels  a demeuré plus que jamais dans leur détermination à faire cohabiter l’œuvre d’art entre digital et analogique, entre réel et virtuel; cette liberté s’est exprimée en mélangeant et en remettant en jeu les poétiques électroniques actuelles et les opérations expérimentales de la  fin des années soixante, rendant hommage à la cinématographie des avant-gardes en la reliant -selon les codes du projet graphique- à l’ordinateur, du « film d’artiste » à la vidéo performance, de la musique expérimentale analogique au son électronique, en créant un espace musical parallèle à l’espace visuel, présenté à la fois par le support digital de la vidéo que par l’action performative dans l’espace.

H.N. a entretenu effectivement un dialogue avec différents domaines d’activités de la recherche théâtrale, cinématographique et musicale contemporaine: Motus (Italie), CPAC contemporary performing art  center de Novi Sad (Serbie), Zapruder filmmakersgroup (Italie), M.M. Label (Allemagne) et Phil Ogison (Canada).

Projets HN: Condensed Novels performance , « e n d  g a m e . . . » Vidéo/Installation/Performance, VC-Végétation Colonisatrice vidéo installation, «IS !» vidéo installation.

© Tous droits réservés 2019