"end game..." video/installation/performance

 

Durée: 40 min

Année: 2006

"Je sentais d'avoir franchi les limites d'un rêve, de m'être enfoncé dans un paysage intérieur de la psyché, projeté sur les terrasses ensoleillées autour de moi". "Vermillon Sand" J.G. Ballard, 1971.

 

Sur l'écran, une vue aérienne d'une ville anonyme qui, apparemment statique, commence lentement à prendre vie. Immeubles, voitures, fenêtres, rails s'animent arithmiquement, dans ce scénario urbain en mouvement l'humain semble absent. Lorsqu'il apparaît il se mimétisme avec le contexte environnant au point d'apparaitre simple chose parmi les choses.

Le parfait non-lieux est celui où les relations sociales sont toutes complètement déchiffrables à travers l'observation. Ici, il n'y a pas de liberté, la residence est assigné. Il s'agit d'espaces où la condition naturelle est celle d'être seuls. 

Les geste représentés par la performance revendiquent la maison. Ceux-ci possèdent une valeur psychique et symbolisent délicatement l'inconscient tissant une syntaxe de ses propres rêves.

Installation - composition:  Giancarlo Bianchini

Vidéo - performance: Mathilde Neri

Prises de vue, montage: Zapruder filmmakers group

Musique, montage du son: Giancarlo Bianchini

Bruitage: Mathilde Neri

Photographie: Giancarlo Bianchini

Avec: Giancarlo Bianchini et Mathilde Neri

Production: association culturelle Arto-Zat, LM cineservice

1/2

© Tous droits réservés 2019